Vous êtes ici

Équipe pro

« On a fait un match très abouti. »

13 déc 2019 17:07

Olivier Létang, Julien Stéphan, Joris Gnagnon, et Yann Gboho se sont exprimés jeudi soir en zone mixte après le joli succès acquis face aux Italiens de la Lazio Rome.

 

Olivier Létang (Président du Stade Rennais F.C.) :

« On est forcément déçu de l’issue finale mais on a vécu une soirée fantastique de par le contenu du match, la prestation de l’équipe et sa moyenne d’âge de 23 ans au coup d’envoi, mais aussi par l’ambiance. Les supporters ont encore été à la hauteur de l’événement. Ils ont été présents dans un match sans enjeu. Ils ont été fantastiques. Ils nous ont poussés et ont donné une très bonne image du club.

Est-ce que l’on peut vivre avec un magnétoscope ?  On a joué deux fois Cluj et on ne les a pas battus. Ils ont douze points, nous quatre. Ça veut dire que l’on ne perd pas pour un poteau ou un pénalty. Il nous a manqué quelque chose sur ces deux confrontations contre Cluj. On ne va pas se faire de nouveau du mal mais des soirées comme celle-ci donnent envie de revenir. 

C’est notre sixième victoire sur les sept derniers matches, c’est une dynamique très intéressante. On connaît la qualité des jeunes qui arrivent, ils ont été au niveau. Ça crée une dynamique pour tout le monde. »

 

Julien Stéphan (entraîneur du Stade Rennais F.C.) :

« Il y a de la satisfaction parce que l’on avait prévu d’être ambitieux. On voulait les presser très haut. C’est ce que l’on a fait dès le début du match, prendre un maximum de risques sur du un contre un quasiment tout terrain pour court-circuiter leurs sorties de balle et leurs enchaînements offensifs. On l’a très bien fait, ça nous a mis dans le sens de la marche. Ça nous a permis de récupérer les ballons haut. On les a bien utilisés. On s’est créés des occasions. On a frappé au but. On a ouvert le score logiquement. Il y a aussi la satisfaction de les avoir contenus en seconde mi-temps quand il ont essayé de sortir, de manière assez intelligente en gardant notre démarche offensive. C’est une victoire conquise de belle manière.

On connaît bien les jeunes. Ils sont avec nous au quotidien. Ils travaillent, ils progressent et ils profitent de la dynamique actuelle. Il faut ressortir un vrai collectif qui a bien fonctionné ensemble. J’avais demandé aux joueurs de me poser des soucis pour les prochaines feuilles de match, ils ont rempli cet objectif. Ils ont performé, ils ont saisi l’opportunité qui leur était offerte de montrer leurs capacités et leur talent. Tant mieux pour eux, il faut que ça continue. Il y a encore un pas à franchir entre être capable de faire une belle performance et de confirmer dans la durée.

Un des objectifs était aussi de contenter notre public par rapport à tout le soutien qu’ils nous apporté durant la compétition. On ne les avait pas récompensés en terme de résultat. Je souhaitais que l’on fasse un très gros match pour eux. Je savais que si on allait être convaincant, ils allaient nous porter de manière formidable. La moindre des choses était de leur offrir un match complet. »

 

Joris Gnagnon :

« Il y a beaucoup de fierté. On a fait un match très abouti. Les jeunes qui ont commencé ont fait une très grande performance. Je suis très heureux ce soir. Cela faisait longtemps que je n’avais pas marqué. J’avais à cœur de montrer ce que je sais faire. Je n’avais pas forcément de consigne mais j’ai eu la possibilité de monter sur les offensives et je suis très heureux que ça ait marché.

On finit la campagne européenne avec quatre points. Je pense que ce n’est pas mérité. C’est dommage, on aurait aimé aller plus loin. Il y a des matches où on n’a pas mis assez d’agressivité. Mais chaque match a son histoire. C’est compliqué de l’expliquer.

Il faut maintenant bien préparer de déplacement à Lyon pour essayer de le gagner. »

 

Yann Gboho :

« J’avais les jambes. On a su faire ce que l’on travaille à l’entraînement. On a joué sans pression. J’essaie de m’exprimer comme je le fais quand je suis avec les Espoirs. Le résultat est là. On est très heureux.

Ça fait plaisir de voir Lucas (Da Cunha) et Sacha (Boey). On a commencé ensemble en U19, on a joué ensemble avec les Espoirs. On se retrouve dans un match de coupe d’Europe au Roazhon Park. À chaque entraînement, il faut montrer au coach que l’on mérite de jouer.

La Lazio est un grand nom mais nous aussi on est un grand club. On les a pressés dès le début comme le coach nous l’avait demandé. On a vu qu’ils étaient un peu fébriles derrière. On a récupéré quelques ballons et le but de Joris Gnagnon nous a lancés dans le match, ça nous a fait du bien. Ce n’est que de la joie. »

 

 

#ToutDonner

 

 

Dans la même catégorie