Vous êtes ici

310120rennes.nantes63_copie.jpg
Club

Julien Stéphan : « le football est secondaire »

03 avr 2020 17:58

Face à de nombreuses incertitudes dans la crise que nous vivons, Julien Stéphan s’attache à garder un contact permanent avec les joueurs. Il salue aussi le travail de ceux qui se battent au quotidien pour vaincre le virus. Interview.



Julien, nous vivons une crise particulière. Comment la vis-tu ?
On a la chance de faire de notre passion notre métier. Bien évidemment il y a un manque, du contact avec les joueurs, de la rencontre tous les week-ends avec les supporters, un manque de partage d’émotions. C’est une évidence. Mais il faut être en capacité de minimiser ces manques au regard de la situation. Dans la période que l’on traverse, le football est secondaire. On vit un moment inédit, particulier et dramatique parce qu’il y a des vies humaines en jeu. Il y a beaucoup de pertes. Le personnel hospitalier travaille de manière extraordinaire, avec un dévouement incroyable. Tout le monde a bien conscience de la gravité de la situation. Il y a un combat à mener, il faut le gagner.


Passer d’un rythme soutenu à un confinement à la maison, c’est un changement radical…
Je le vis un peu comme tout le monde, avec beaucoup plus de temps passé en famille. Mais encore une fois, il y a un combat pour la vie à mener, ça prendra le temps que ça prendra. Le minimum que l’on puisse faire est de respecter scrupuleusement les consignes qui nous sont données pendant ce confinement. Il y a des personnes en première ligne qui doivent gérer les problématiques. Elles doivent recevoir notre force.


Les joueurs privés de terrain, comment gérez-vous le groupe ?
On n’a pas beaucoup de visibilité sur le moment où l’on pourra retourner sur le terrain. Avec le staff et les dirigeants, le maître-mot est adaptation. On ajuste en fonction des informations que l’on peut recevoir. On est en lien permanent avec les joueurs. On répond à leurs demandes. Il faut créer et maintenir du lien pour qu’ils entretiennent une forme de motivation. Je prends aussi des nouvelles des différents collaborateurs du Stade Rennais. C’est important.


Cette période s’apparente-t-elle à un mois de juin où les joueurs ont un programme d’exercices à respecter pendant les vacances ?
C’est un petit peu différent car on est en cours de saison. Il y a des incertitudes. On ne sait pas quand on retournera sur les terrains. On ne sait pas non plus combien de temps de préparation on aura avant une possible reprise du championnat. Pour autant les joueurs sont consciencieux et professionnels en étant en demande d’exercices à effectuer.


Quel message souhaites-tu adresser aux supporters ?
À tous les amoureux du Stade Rennais F.C., protégez-vous, prenez soin de vous et de vos proches. On espère vous retrouver le plus vite possible.



#ToutDonner