Vous êtes ici

Équipe pro

Julien Stéphan : « perdurer dans notre solidité »

23 jan 2020 16:05

Les suspensions de deux joueurs conjuguées au potentiel offensif niçois annoncent une rude partie vendredi à Nice. Retour sur la conférence de presse d’avant-match avec Julien Stéphan.



Hamari Traoré et Damien Da Silva seront suspendus. C’est un souci pour vendredi ?
Ce sont deux piliers de l’équipe dans un même secteur de jeu, sur la même ligne. On sait que les automatismes sont très importants pour qu’il y ait de la complémentarité et de l’efficacité. Ça fait partie des aléas d’une saison. On a d’autres joueurs qui les remplaceront. On travaille pour essayer d’avoir le plus d’efficacité et de complicité possible sur cette ligne. L’objectif est de perdurer dans notre solidité malgré ces deux suspensions.

C’est un point que vous avez particulièrement travaillé cette semaine ?
On ne peut pas uniquement cibler la défense. Il faut parler d’organisation générale de l’équipe. Tout le monde travaille énormément. Les premiers défenseurs sont nos attaquants. On a une ligne de milieux de terrain et des excentrés qui travaillent beaucoup pour le collectif. On a un bloc équipe beaucoup plus compact qu’en début de saison. On a insisté là-dessus. Aujourd’hui, ça porte ses fruits. On a un gardien de but qui est décisif. Tous ces éléments nous permettent d’avoir de la solidité. Elle sera mise à rude épreuve vendredi soir.

Dans quel état d’esprit irez-vous à Nice ?
On ira à Nice très déterminés pour affronter une équipe très forte dans le domaine offensif. Elle a du talent, elle met beaucoup de buts, elle a une bonne maîtrise technique. Elle est vraiment capable de très bonnes combinaisons offensives. De manière générale, sur le plan collectif, il faudra faire un très gros match pour pouvoir contrecarrer cette équipe niçoise.

Les déplacements à Nice ne réussissent généralement pas au Stade Rennais F.C.
Les statistiques c’est une chose. Il faut surtout voir que c’est une équipe qui a beaucoup de valeurs et beaucoup de talent dans le domaine offensif. Ils ont des milieux de terrain capables d’être décisifs. Wylan Cyprien, qui joue pointe basse chez eux, est à sept buts et trois passes décisives depuis le début de saison. Ils sont aussi très forts sur coups de pied arrêtés, que ce soit sur corners, coup-francs ou coup-francs excentrés. De par le profil des joueurs qu’ils ont, il arrivent à dribbler et entrer dans la surface de réparation. Ils ont obtenu un bon nombre de pénaltys. On sait que le danger peut venir de différentes zones. Ce ne sera pas simple mais on aura aussi des arguments à faire valoir. On a une confiance importante en ce moment et on compte bien aller faire un gros match là-bas.

Que retenez-vous de la défaite au match aller ?
On avait perdu dans les arrêts de jeu. Ça ne fait jamais plaisir, surtout de cette manière. Mais les deux buts que l’on a encaissés montrent bien les qualités niçoises. Le premier était sur une percussion qui a entraîné un pénalty et le second sur un corner où ils ont gagné le premier et le deuxième duel. On sait que c’est une équipe dangereuse. On n’avait pas réussi à breaker quand on en a eu l’occasion et on s’était fait punir à la fin de match.

Le calendrier demeure chargé avec la qualification en Coupe de France. La gestion de l’effectif sera prépondérante ?
On sait que la route va s’élever dans les jours et les semaines qui arrivent avec la qualité des équipes que l’on va rencontrer. On préfère prendre match par match parce que chaque journée aura sa vérité et sa particularité par rapport à l’effectif. On a bien conscience que le bloc, jusqu’à la trêve du mois de mars, est très chargé face à des équipes très performantes. On y verra peut-être un peu plus clair à l’issue ce bloc.


---


21ème journée de Ligue 1 Conforama
OGC Nice / Stade Rennais F.C.
Vendredi 24 janvier – 20h45
Allianz Riviera
#OGCNSRFC


 

#ToutDonner