Vous êtes ici

Nice / SRFC. Les photos
Équipe pro

OGC NICE 1 / SRFC 1 : score final

16 aoû 2009 19:00
Réduits à dix à un quart d'heure de la fin avec l'expulsion de Junichi Inamo, les Rennais ont réussi à tenir un score mérité. Les deux buts ont été inscrit en première période. Les Niçois ont ouvert le score à la 44e par Ben Saada. La minute suivante, Asamoah Gyan a égalisé pour les Rennais sur un pénalty logique.

Pas de round d'observation entre les deux équipes. Les Rennais se mettent en action dès le coup d'envoi. Jérôme Leroy déclenche une frappe puissante à 25 mètres du but niçois. David Ospina est obligé de boxer le ballon en corner. Les Rouge et Noir sont bien en place. Les Aiglons ne trouvent ses attaquants que par des ballons aériens. La première occasion niçoise intervient à la dixième minute. Sur le côté gauche, David Hellebuyck centre pour Loïc Rémy au second poteau mais l'international français manque complètement sa reprise.

Les Niçois ont le monopole du ballon mais la défense rennaise n'est pas vraiment inquiété. Les joueurs de Didier Ollé-Nicolle portent le danger par des frappes lointaines mais largement hors des cages de Nicolas Douchez. Loïc Rémy est le plus remuant du côté niçois. 18e, l'ancien Lyonnais parvient à entrer dans la surface avec le ballon mais Kader Mangane effectue un tacle d'école.

20e, Carlos Bocanegra essaie de porter le danger sur son côté gauche. Mais son centre pour Jérôme Leroy est directement capté par le portier niçois. Les Rennais sont de plus en plus dangereux mais la jeune défense composée de Mabiala et Apam tient pour l'instant. Jérôme Leroy est dans tous les bons coups cet après-midi.

Pour sa première titularisation, Junichi Inamoto est averti à la 26e pour un tacle à retardement sur Loïc Rémy. Les Rennais prennent le dessus sur leur adversaire. Sur le coté gauche, Ismaël Bangoura élimine Olivier Echouafni et parvient à trouver Asamoah aux six mètres. Le Ghanéen effectue un ciseau retourné mais manque sa tentative. A un quart d'heure de la mi-temps, les hommes de Frédéric Antonetti sont installés dans le camp niçois. Ismaël Bangoura frappe à l'entrée de la surface. Sans résultat.

Malgré la chaleur, les deux équipes ne  ménagent pas leurs efforts et produisent un beau spectacle. Pas de grosses occasions, les joueurs se limitent à des frappes lointaines. Illustration : à l'entrée de la surface, David Hellebuyck frappe à ras de terre et oblige le gardien rennais à s'employer.  Les Rouge et Noir jouent davantage sur le côté gauche qui a l'avantage d'être ombragé. Carlos Bocanegra n'hésite pas à déborder pour apporter du soutien à ses coéquipiers. 39e, l'ancien Rennais Olivier Echouafni est averti pour un tacle trop rugueux sur Jérome Leroy.

A une minute de la mi-temps, les Rennais se font suprendre par un exploit de Ben Saada. Au milieu de terrain, il enchaîne un contrôle de la poitrine et remonte le terrain. L'attaquant niçois frappe du gauche et trompe Nicolas Douchez.

44ème : OGC NICE 1 / Stade Rennais F.C.  0 (But de Ben Saada)

Mais les Rennais ne gambergent pas. Dès l'engagement, les Rennais portent le danger dans la surface niçoise. Grégory Paisley touche le ballon de la main sur un centre de Bangoura. Penalty justifié pour les coéquipiers de Petter Hansson. Asamoah Gyan le transforme à gauche du gardien qui était partie du bon côté.

45ème : OGC NICE 1/ Stade Rennais F.C. 1 (But de Gyan)

Bonne réaction d'orgueil des Rennais qui reviennent au vestiaire sur ce score de parité.

Mi-temps : OGC NICE 1/ Stade Rennais F.C. 1 (But  : Ben Saada / Gyan)

Les Rennais débutent la seconde mi-temps comme ils ont terminé la première. 46e, coup franc de Jérôme Leroy qui trouve Kader Mangane. Le défenseur est tout près de tromper David Ospina de la tête. Ismaël Bangoura est très remuant et n'hésite pas à changer de côté. Le Guinéen se débarrasse de Diakité, entre dans la surface et déclenche une frappe mais Ospina repousse sa tentative.

Après s'être fait quelques frayeurs en première mi-temps, Kader Mangane retrouve son vrai niveau. Le défenseur rennais remporte tous ses duels. Les Niçois peinent à poser le jeu et n'inquiètent Nicolas Douchez que sur des coups de pied arrêtés.

62e, relance de Nicolas Douchez pour Jérôme Leroy qui lance Asamoah Gyan. L'auteur du but rennais sert Moussa Sow mais la tête de l'attaquant effleure le cadre. Ce sera la dernière occasion pour Moussa Sow qui est remplacé par Jires Kembo-Ekoko à la 68e. Sept minutes plus tard, il sème le trouble dans la défense niçoise en dribblant deux joueurs avant de servir Jires Kembo-Ekoko qui s'écroule dans la surface. Saïd Enjimmi ne bronche pas.

Dans la foulée, Junichi Inamoto écope d'un second carton jaune pour une faute sur Habib Bamogo qui vient de rentrer. Pour sa première titularisation sous ses nouvelles couleurs, le Japonais est expulsé. Nouvelle organisation pour les Rennais. Frédéric Antonetti décide de procéder à deux changements. Le buteur du soir est remplacé par Romain Danzé et Ismaël Bangoura par Yann M'Vila. Formé au club, le milieu de terrain effectue ses grands débuts sous le maillot rennais. Romain Danzé passe à gauche alors que Jérôme Leroy s'occupe du côté droit.

Les Rennais qui étaient entreprenants avant l'expulsion d'Inamoto baissent d'un cran. En cette fin de match, les Niçois ont le monopole de ballon et mais gâchent beaucoup d'occasion par leurs déchets techniques. Didier Ollé-Nicolle apporte du sang neuf à son attaque qui semble fatiguée. Mickaël Poté et Eric Mouloungi font leurs entrées. Malgré ces deux changements, les Niçois n'inquiètent par leur adversaire. 

Réduits à dix après l'expulsion de Junichi Inamoto, les Rennais parviennent à préserver le point du match nul.

Score final : OGC NICE 1/ Stade Rennais F.C. 1 (But  : Ben Saada / Gyan)