Vous êtes ici

Auxerre / Stade Rennais F.C.
Équipe pro

Auxerre / Stade Rennais F.C. : 0-2

29 aoû 2007 22:00
Dominateur dans tous les compartiments de jeu, le Stade Rennais F.C. empoche une précieuse victoire en Bourgogne 2 à 0.Des buts inscrits en première période par Stéphane Mbia dès la 16e minute. Jimmy Briand d'une superbe frappe des 25 mètres doublait la mise à la 33e.


De très belle manière, le Stade Rennais F.C. a mis fin ce mercredi soir au stade l'Abbé Deschamps, à 6 défaites consécutives en terre bourguignonne. Dès l'entame du match, les « Rouge et Noir » ont imprimé un rythme soutenu qui laissait présager de belles choses.


Composé d'Etienne Didot, Bruno Cheyrou, Olivier Sorlin et Sylvain Marveaux, le milieu de terrain rennais a véritablement étouffé son adversaire du soir, incapable de trouver la moindre solution offensive. Pour preuve, la première occasion bourguignonne n'intervenait qu' à la 32e minute de jeu sur une frappe lointaine et sans danger de Thomas.


Côté Rennais, il ne fallait attendre que huit minutes de jeu pour voir les joueurs de Pierre Dréossi lancer la première estocade. Sur un corner tiré par Sylvain Marveaux, Stéphane Mbia était à la retombée du ballon. Sa frappe puissante passait au dessus du but auxerrois.


Huit minutes plus tard, sur un nouveau coup de pied arrêté,  Etienne Didot déposait la balle pour Bruno Cheyrou. Avec intelligence, le milieu rennais redonnait pour Stéphane Mbia qui d'une tête croisée ouvrait logiquement le score.


A peine 20 minutes de jeu et les premiers sifflets se faisaient déjà entendre dans les travées de l'Abbé Deschamps. Le Stade Rennais F.C. poursuivait sa domination et inscrivait un second but à la 33e minute de jeu. Jimmy Briand en pleine confiance, combinait avec Jérôme Leroy toujours aussi précieux dans l'entrejeu. L'attaquant rennais accélérait et enchaînait une frappe brossée qui trompait Riou trop avancé pour le coup.


A la mi-temps, on ne voyait pas comment la supériorité rennaise pouvait être contestée. Suite à un superbe mouvement de Rod Fanni, Sylvain Wiltord rentré en jeu à la place de Jimmy Briand, était tout proche d'ouvrir son compteur but.


Les Auxerrois sans grandes inspirations ne parvenaient toujours pas à accélérer le jeu au contraire des Rennais toujours aussi percutants et alternant parfaitement le jeu court et long. Rentré à la place d'Etienne Didot, Lhadji Badiane dès son premier ballon se faisait remarquer. Grichting dans la surface de réparation commettait une faute grossière sur le jeune attaquant. Badiane, encouragé par Sylvain Wiltord, frappait le pénalty mais Riou détournait la balle.


Ce pénalty manqué n'empêchait pas les Bretons de gérer parfaitement leur avance, l'écart entre les deux adversaires se creusait même encore plus au fil des minutes.


Pierre Dréossi pouvait être satisfait. A l'image de leur seconde période face à Metz samedi dernier, les Rennais ont rendu une copie quasi-parfaite.

Cette belle victoire permet aux « Rouge et Noir » de grimper à la 5e place au classement. Prochain rendez-vous, samedi prochain, le Stade Rennais F.C. accueille Lille.


Déclarations d'après match :


Pierre Dréossi : « Je suis satisfait aussi bien par le résultat que par la manière. Les joueurs ont respecté les consignes et adhéré au projet collectif. Je regrette tout de même le pénalty manqué. Ce n'était pas à Lhadji Badiane de le tirer. Heureusement le score n'a pas évolué par la suite. »


Etienne Didot : « Ce n'est pas souvent que l'on gagne ici alors on savoure. Notre jeu était de qualité et le résultat a suivi c'est parfait. Personnellement, je me suis bien senti. J'ai souffert à la fin du match contre Metz le week-end dernier. Ce soir, ça allait beaucoup mieux. »


Bruno Cheyrou : « Nous avons bien démarré le match. Notre organisation leur a posé quelques problèmes surtout en première période. Cette première victoire à l'extérieur nous fait du bien. Je pense que notre défaite face à Nancy lors du premier match à domicile nous a, au final, rendu service car on s'est vite remis en cause. »