Vous êtes ici

J27. Montpellier / SRFC
Équipe pro

J27. MHSC / SRFC : 2-0 score final

01 mar 2013 22:00
Alors que l'on sentait les joueurs de Frédéric Antonetti capables de faire un bon résultat à Montpellier, une décision litigieuse a permis au MHSC d'ouvrir le score. Un résultat qui permet à l'adversaire du soir de prendre ses distances sur le Stade Rennais F.C.


Ce premier match de la 27e journée de Ligue 1 oppose deux équipes à égalité au classement. Avec 41 points, Montpelliérains (6e) et Rennais (7e) ne veulent pas lâcher le bon wagon.

Les " Rouge et Noir " contrarient Montpellier !

Avec Sadio Diallo titularisé à droite et Romain Danzé aligné aux côtés de Jean II Makoun, les Rennais jouent bien. Auteurs des plus belles combinaisons, les Bretons jouent la carte de l'offensive. Jonathan Pitroipa, Mevlüt Erding, et Julien Féret sont surveillés de près et les actions ont du mal à aboutir. A chaque fois qu'ils sont acculés dans leur camp, les hommes de René Girard surgissent comme un seul homme pour solliciter Jean-Armel Kana-Biyik et Hérita Ilunga puis Onyekachi Apam. Le n°23 étant sorti sur blessure à la 35e minute. A la demi-heure de jeu, John Utaka oblige Jean-Armel Kana-Biyik a se jeter, et en toute fin de première mi-temps, Anthony Mounier est l'auteur d'un superbe retourné, heureusement non cadré. Dans le camp rennais, c'est Mevlüt Erding qui s'est montré le plus dangereux grâce à une belle reprise du gauche (32e) puis une tête pas assez ajustée (42e).

Benoît Costil bousculé dans les airs...

La seconde période est à l'image de la première. Du mouvement, de bonnes intentions mais pas plus d'occasions devant le but. Le tournant du match intervient à un quart d'heure de la fin. Sur une action anodine, Benoît Costil s'apprête à s'emparer du cuir mais relâche le ballon après un contact avec Hilton. Le ballon retombe dans les pieds du capitaine du MHSC qui frappe dans le but vierge de gardien. Hilton buteur peut s'estimer heureux de ne pas avoir été expulsé quelques secondes plus tôt pour une faute sur Chris Mavinga.

Les " Rouge et Noir " ont pris un coup sur la tête et doivent définitivement s'incliner sur coup de canon de Camara dix minutes plus tard. A l'entrée de la surface, l'attaquant pailladin administre une lourde frappe qui termine sa course dans la lucarne rennaise.

Peu mis en danger hors de leurs terres, les joueurs de Frédéric Antonetti s'inclinent face à Montpellier. Les Rennais font du surplace. La réception de Saint-Etienne vendredi prochain, répétition générale avant la finale de la Coupe de la Ligue, s'avère d'ores et déjà capitale pour la suite de la saison.

new TWTR.Widget({ version: 2, type: 'profile', rpp: 100, interval: 20000, width: 610, height: 800, theme: { shell: { background: '#333333', color: '#ffffff' }, tweets: { background: '#000000', color: '#ffffff', links: '#ff0000' } }, features: { scrollbar: true, loop: false, live: true, behavior: 'all' } }).render().setUser('staderennais').start();

Dans la même catégorie