Vous êtes ici

Équipe pro

J34 - VAFC / SRFC : 2 - 0

08 mai 2011 19:00
Battus 2 à 0 à Valenciennes, (Kadir 19e et Danic 53e), les Rennais peinent de plus en plus à conserver leur cinquième place. A cette mauvaise opération, viennent s'ajouter les blessures de John Boye et Kader Mangane.

Samedi soir dans leur chambre d'hôtel, les Rennais, ont assisté aux victoires de Sochaux et Saint-Etienne. Les " Rouge et Noir " sont prévenus, la cinquième place est de plus en plus courtisée. A l'inverse, la zone rouge se rapproche pour les Valenciennois.

Un pénalty oublié...
A l'entame de cette rencontre, les Rennais se montrent les plus agressifs dans la récupération du ballon. En retard, les Valenciennois écopent de deux cartons jaunes durant les cinq premières minutes. 7e minute, Tongo Doumbia crochète Bisevac et s'écroule dans la surface mais M.Coué ne bronche pas. Et pourtant, il y avait bel et bien pénalty.

Une fois de plus, les Rennais réalisent une bonne entame de match avant de faire preuve d'imprécisions dans les transmissions. Il n'en faut pas plus pour mettre les Valenciennois dans de bonnes conditions. 19e minute, le couloir gauche est délaissé et c'est Cohade qui en profite pour servir en retrait Kadir qui ajuste Nicolas Douchez à bout portant. Valenciennes - SRFC : 1 - 0

Nouveau coup dur pour les " Rouge et Noir ", John Boye, blessé à la cuisse, doit sortir à la demi-heure de jeu. Fabien Lemoine fait son entrée. Dès son arrivée, le Breton déclenche un beau mouvement conclut par une frappe de Stéphane Dalmat qui passe à côté.

Trop d'imprécision dans le camp rennais...
Sur le bord du terrain, Frédéric Antonetti peste devant le peu de mouvement et de justesse de ses joueurs. Dans l'incapacité de déstabiliser la défense valenciennoise, les Rennais sombrent à la 53e minute de jeu. Sur un corner joué à terre, Danic frappe en force et ne laisse aucune chance à Nicolas Douchez. Le sort s'acharne quatre minutes après le second but. Kader Mangane se blesse en revenant à pleine vitesse sur Pujol.

Malgré quelques opportunités en fin de match signées Razak Boukari, Fabien Lemoine et Victor Montano, les Rennais s'inclinent deux buts à zéro au stade Nungesser et enchaînent avec un huitième match sans victoire. Les Valenciennois n'ont pas livré leur meilleur match de la saison mais se sont montrés très réalistes. Les joueurs de Frédéric Antonetti sont en plein doute. Prochain rendez-vous mercredi soir face à Caen, candidat pour le maintien, pour un match capital pour les deux formations.

Dans la même catégorie