Vous êtes ici

J37. SRFC / Nice : les photos
Équipe pro

J37. SRFC / NIce : 2 à 2

08 mai 2010 23:00
Au terme d'une rencontre à rebondissements, le Stade Rennais F.C. et l'OGC Nice ont fait match nul 2-2. Nice a ouvert le score à la 13 minute par Mounier. Jérôme Leroy égalise à la 60e minute et Sylvain Marveaux donne l'avantage au Stade Rennais F.C. cinq minutes plus tard. Mais Faé permet à Nice d'arracher le match nul.

Pour cette dernière rencontre à domicile, le Stade Rennais F.C. n'aura pas connu la victoire. Les " Rouge et Noir " avaient pourtant pris l'habitude depuis trois saisons de terminer en beauté leur championnat (NDLR : 2008 victoire 3 à 1 face à Lorient, 2007 2 à 1 face à Toulouse, 4 à 1 face à Lorient).

Au coup d'envoi, les Niçois très présents au milieu du terrain posent déjà des problèmes aux Rennais. La sentence arrive rapidement. A la 12e minute, les " Rouge et Noir " se font surprendre sur un centre de Rémy couloir gauche repris de la tête par Mounier au second poteau.

Une fois menés au score, les Rennais poussés par leur public, prennent le match en main mais trouvent en face d'eux une équipe niçoise très regroupée avec un excellent Ospina dans le but.

Bloqués dans le jeu, les Bretons tentent alors leur chance de loin : Jimmy Briand sur une belle reprise de volée à la 27e minute puis Fabien Lemoine sur une frappe des 25 mètres sont les plus menaçants.

La seconde période est une copie conforme de la première jusqu'à la 60e minute. Sur une récupération rennaise, Yann Mvila lance Jimmy Briand esseulé à gauche. Le Rennais sert au second poteau Asamoah Gyan qui frappe de la tête. Ospina repousse mais Jérôme Leroy a suivi et égalise.

Les Bretons veulent de suite enfoncer le clou. Jérôme Leroy une minute plus tard est à nouveau dangereux sur une frappe à bout portant qu'Ospina arrête magnifiquement.

Les efforts des joueurs de Frédéric Antonetti payent et Nice craque à nouveau à la 65e minute. Asamoah Gyan effectue une magnifique aile de pigeon pour Jimmy Briand qui dévie pour Sylvain Marveaux. Le Breton pénètre dans la surface et trompe Ospina.

Mais alors que le Parc des sports de la route de Lorient pense que son équipe est à l'abri d'un retour de Nice tant la domination bretonne est forte, Faé enroule une frappe qui trompe Nicolas Douchez.

Les Rennais n'abdiquent pas et poussent jusqu'à la fin. Mickaël Pagis, entré en jeu à la place de Jimmy Briand est tout proche de donner la victoire au Stade Rennais F.C. mais finalement le score n'évolue pas jusqu'au coup de sifflet final.

Les Rennais peuvent nourrir des regrets car ils ont montré de belles ressources mentales en revenant au score puis en menant à la marque.
Prochain et dernier rendez vous samedi prochain à Boulogne sur Mer.

Dans la même catégorie