Vous êtes ici

Saison 2012-2013
Équipe pro

J5. SRFC / Lorient : 1-2 score final

16 sep 2012 14:00
Le Stade Rennais F.C. s'est incliné dans le derby breton face à Lorient 2 buts à 1. En marquant sur deux buts exceptionnels, Alain Traoré est le bourreau des « Rouge et Noir » (23e et 43e). Jonathan Pitroipa, le plus en vue des attaquants rennais, réduit la marque à la 71e minute. Trois joueurs (Baca, Audard à Lorient, Diarra au SRFC) ont été expulsés.

Le SRFC démarre bien, mais...

Pour la deuxième fois de son histoire en L1, le Stade Rennais F.C. s'incline contre Lorient dans son jardin. Les Rennais entament pourtant bien ce derby.

Cette première minute où Victor Montaño, préféré à Mevlut Erding, frappe sur le poteau laisse beaucoup de regrets aux " Rouge et Noir ". Car en ouvrant le score aussi rapidement, la rencontre aurait été évidemment différente. Le début de match est très animé et les deux équipes ont clairement l'ambition de jouer l'offensive. Et malheureusement la chance sourit aux Merlus plus qu'aux Rennais. Ce sont en effet les Lorientais, sur un lob incroyable, de Traoré qui prennent l'ascendant à la 23e minute. La frappe soudaine et enroulée lobe Benoit Costil et met en position délicate les " Rouge et Noir " dès le début de la partie.

Pourtant sept minutes plus tard, les Rennais sont en position de force suite à l'expulsion de Baca sur une faute grossière envers Jonathan Pitroipa.


A onze contre dix, la mission semble tout à fait réalisable, mais elle se complique à la 43e minute lorsque Traoré, dans un jour exceptionnel, double la mise sur un coup franc " juninesque " parfait.


Des buts et des cartons rouges
La bronca du public à la mi-temps est inévitable. Au retour, les Rennais ont logiquement la main sur le match. Les Lorientais qui peinent à contenir la fougue de Jonathan Pitroipa ont un nouvel expulsé et jouent la rencontre durant plus d'une heure à neuf après l'expulsion d'Audard. Le portier lorientais commet une faute, mais se sacrifie, car Jonathan Pitroipa filait dans le but vide...

En supériorité numérique, les " Rouge et Noir " n'arrivent pas à ouvrir leur compteur but dans ce match jusqu'à la 73e minute où Jonathan Pitroipa (encore lui) parvient enfin à combler un peu le retard.

Frédéric Antonetti déploie alors toutes ses cartouches offensives et lance Fantamady Diarra, Sadio Diallo et Mevlut Erding. Le jeune Diarra reste finalement que six minutes sur le terrain puisqu'il est lui aussi expulsé suite à une charge sur Traoré.
La fin de match est rennaise mais Lorient ne panique jamais et tient sa victoire jusqu'au bout, à la grande déception du public stadiste qui manifeste son abattement.

Il faudra réagir dès samedi à Toulouse pour ne pas s'engluer dans le bas de tableau.