Vous êtes ici

J18. SRFC / VAFC : les photos
Équipe pro

Le SRFC sort de la brume dans les arrêts de jeu !

18 déc 2010 21:00
Sous le brouillard et le froid, les « Rouge et Noir » ont buté pendant 92 minutes sur le bloc valenciennois. Puis, l'éclaircie devenue presque inattendue est venue à la 93e minute sur une tête rageuse de Jean Armel Kana-Biyik sur une passe de... Fabien Lemoine

Le football réserve souvent des surprises. Bonne ou mauvaise. Ce soir, le sort a tourné dans le bon sens pour les Bretons. Le présage d'une soirée profitable ne semblait pas se dessiner.
Pour s'imposer face à Valenciennes, Frédéric Antonetti devait encore compter sur de nombreux blessés dont deux de dernières minutes (Stéphane Dalmat, et Jirès Kembo). Pas facile pour les jeunes (23 ans de moyenne d'âge) de débuter cette rencontre d'autant plus que Valenciennes était visiblement venu pour défendre. Le constat en première période confirme les difficultés des Rennais : Peu d'occasions et un jeu sans inspiration. La seconde période ne démarre pas mieux. Il faut attendre les vingts dernières minutes pour voir les " Rouge et Noir " vraiment dangereux et l'entrée salvatrice de... Fabien Lemoine. Le Breton très applaudi à son entrée, touche deux ballons sur deux corners dont un qui offre le but vainqueur à la 93e minute sur une tête puissante de Jean Armel Kana-Biyik encore une fois très bon ce samedi soir. Cette victoire courte, mais précieuse permet aux Rennais de rejoindre Lille à la première place et de mettre une nouvelle pression aux équipes concurrentes qui joueront ce dimanche.



Peu d'occasions en première période

Face aux deux lignes défensives des quatre Valenciennois, la jeunesse rennaise ne trouve que peu d'espaces. Le SRFC, avec Yann M'Vila en dépositaire du jeu, a pourtant, la main mise sur le match. Pour trouver la parade, les joueurs de Frédéric Antonetti cherchent à apporter le surnombre dans la défense nordiste. Des accélérations balles aux pieds venus de derrière comme Kader Mangane, Yann M'Vila ou Jérôme Leroy, suivies des appels en profondeurs sèment parfois le trouble notamment à la 30e minute. Sur la première belle action construite des Rennais, Yacine Brahimi, dans son camp, voit l'appel de Jérôme Leroy. Ce dernier combine avec Victor Montaño puis frappe au but. Penneteau stoppe le tir avec difficultés.
Sur son côté gauche, Abdul Camara apporte souvent des solutions offensives. A la 35e minute, c'est lui après une belle percée qui frappe au but et qui oblige Penneteau à boxer en corner.
En fin de première période, Valenciennes sort de sa tranchée. Suite à une longue transversale parfaite, Danic qui est couvert, fil au but et frappe en force. Nicolas Douchez dévie en corner.

Après la pause, la configuration du match ne change pas. La jeunesse bretonne n'a pas la clef pour déverrouiller le coffre fort nordiste malgré plusieurs occasions chaudes. C'est à nouveau Camara qui affole la défense adverse puis c'est au tour de Yann M'Vila d'une frappe des 30 mètres de menacer la cage de Penneteau.
A la 55e minute, VA peut réussir le holde up parfait : Samassa récupère un ballon puis transmet en retrait pour Gomis. Celui-ci frappe à ras de terre mais Nicolas Douchez réalise un bel arrêt sur sa ligne.

Le SRFC hausse le ton à l'heure de jeu
Dans la dernière demi-heure, le Stade Rennais F.C. accélère et se crée plusieurs occasions nettes : 67e minute, Romain Danzé, côté droit centre au point de penalty, mais Bisevac prend de justesse le dessus sur Victor Montaño.
Deux minutes plus tard, la frappe enroulée de Tongo Doumbia frôle la lucarne de Penneteau nettement battu pour le coup. 74e minute, nouvelle frappe croisée d'Abdul Camara qui passe de peu à côté. 82e nouvelle frappe puissante à l'entrée de la surface de Yann M'Vila.
Les minutes s'écoulent et les Rennais semblent à bout. Frédéric Antonetti dans les arrêts de jeu, décide de faire rentrer Fabien Lemoine. Les Rennais obtiennent un dernier corner que tire le milieu rennais. Jean Armel Kana-Biyik coupe la trajectoire et permet aux " Rouge et Noir " de s'imposer dans un match qui semblait échapper au Stade Rennais F.C.
Cette précieuse victoire permet aux Bretons d'engranger trois points supplémentaires avant la dernière journée de l'année mercredi prochain à Caen.