Vous êtes ici

Saison 2012-2013
Équipe pro

Les Rennais auraient mérité mieux

06 avr 2013 20:00
Face au leader Paris et à sa pléiade de stars, le Stade Rennais F.C. a fait honneur à ses couleurs. Dangereux à plusieurs reprises dans le jeu, les Rennais ont malheureusement cédé sur un exploit personnel de Menez à la 56e minute puis sur un contre à la 93e minute ponctué par Ibrahimovic.

Le SRFC dans le bon tempo
Après avoir battu au match aller cette formation parisienne 2 à 1, le Stade Rennais F.C. pour ce match retour, n'a pas réalisé un 2e exploit. Pourtant, les Rennais, comme ce fut le cas à Paris, ont réalisé une belle prestation rivalisant durant toute la partie avec les Parisiens. Les occasions le prouvent : 7 tirs cadrés côté Rennais contre 6 côtés parisiens.

Avec un peu plus de réussite, le score aurait pu tourner à l'avantage des Bretons notamment dès le premier quart d'heure où la frappe de Sadio Diallo, auteur d'un bon match au milieu du terrain, oblige Sirigu à un arrêt extraordinaire.
La rencontre est vivante et les deux formations se répondent coup pour coup jusqu' à la mi-temps.

Exploit individuel de J. Menez
La seconde période repart sur des bases identiques, mais Paris se montre rapidement efficace, grâce à un exploit personnel de Jérémy Menez qui drible trois Rennais avant de fusiller Benoit Costil à la 56e minute.
Les Rennais ne lâchent pas et se créent de nouvelles situations intéressantes notamment à la 71e minute où Anders Konradsen profite d'une bonne talonnade de Julien Féret dans la surface pour se présenter seul face à Sirigu. Mais Van der Wiel revient et s'interpose parfaitement devant la frappe du Rennais.

Paris fait bloc derrière et le Stade Rennais F.C. continue à faire le jeu. A la 93e minute, les Parisiens anéantissent les derniers espoirs bretons. Sur un contre bien mené, Ibrahomovic, pourtant hors-jeu, double la mise pour Paris. Monsieur Enjimi siffle le coup de sifflet final sur cette dernière occasion.

Le score n'est pas flatteur pour les Rennais. Les joueurs de Frédéric Antonetti ont en effet répondu présents dans ce " match-evènement ". Une leçon à retenir avant la finale de la Coupe de la Ligue dans quinze jours.

Dans la même catégorie