Vous êtes ici

J36 : OM / SRFC : les photos
Équipe pro

Les Rennais ont pris l'eau dans le dernier quart d'heure

05 mai 2010 23:00
A Marseille, sous une pluie diluvienne, les Rennais ont réalisé un bon match en revenant au score par l'intermédiaire de Jimmy Briand puis en se créant de belles situations. Mais le dernier quart d'heure fut fatal aux Bretons, qui concèdent deux buts à la 76e et 78e minute. L'OM est champion de France.

" Cela n'a pas été simple " a reconnu Didier Deschamps à la fin de la rencontre. Marseille a bien cru en effet ne pas être champion de France ce soir. Menés à la marque dès la 4e minute, les " Rouge et Noir " ont par la suite, dominé les débats et sont revenus à la marque à la 38e minute. En seconde période, les Rennais ont eu des possibilités de prendre l'avantage mais c'est finalement l'OM, grâce à son capitaine Niang, puis son maître à jouer, Lucho, qui font la différence et permettent à Marseille de devenir champion de France pour la 9e fois de son histoire.


LE FILM :

Sous un déluge, le Stade Rennais F.C. ne pouvait pas démarrer plus mal cette rencontre au sommet. Dans un stade surchauffé, la première occasion est marseillaise. A la 4e minute, les Olympiens obtiennent un coup franc. Contre toute attente, c'est Heinze qui l'exécute. Sa frappe du gauche contourne le mur et finit dans le but de Nicolas Douchez.
L' ambiance est électrique, les Rennais ne sont pourtant pas impressionnés et se créent plusieurs occasions nettes comme à la 15e minute sur une frappe mal ajustée de Jimmy Briand, ou à la 34e minute sur une tête d'Asamoah Gyan malheureusement pas cadrée.
Menés, les Rennais montrent de belles vertues mentales. Ce sont eux qui font le jeu avec 56 % de possession de balle à la demi-heure de jeu.
Ces efforts payent avant la mi-temps suite à un joli mouvement. A la 38e minute, Jérôme Leroy voit Jimmy Briand au second poteau. Le centre est parfait, la tête plongeante de l'attaquant rennais l'est tout autant.

Les joueurs de Frédéric Antonetti après la pause se montrent encore actifs offensivement. Marseille, par l'intermédiaire de Niang, Valbuena et Taiwo, tente des frappes lointaines mais c'est finalement dans l'axe que l'OM parvient à inscrire le 2e but à la 76e minute. Sur une action venue de la droite, Bonnart sert Valbuena qui reprend le cuir. Nicolas Douchez repousse mais Niang a suivi et marque.

Le public marseillais, douché par la pluie, s'enflamme puis exulte deux minutes plus tard quand Lucho enroule sa frappe et trompe pour la 3e fois Nicolas Douchez.
Les Marseillais, galvanisés par le titre qui leur tend les bras, peuvent même inscrire un 4e but par l'intermédiaire de Valbuena.

Les Rennais n'ont plus les jambes et la tête pour repartir vers l'avant et s'inclinent 3 buts à 1.

Dans la même catégorie